Les 15 propositions du football professionnel aux candidats à la présidentielle

Par Administrateur | 11 avril 2018

Compétitivité, formation et sécurité, telles sont les trois grandes thématiques des 15 propositions adressées par Première Ligue et l’UCPF, aux 11 candidats à l’élection présidentielle des 23 avril et 07 mai 2017. Ce document vise, bien au-delà des seules échéances électorales, à sensibiliser l’ensemble des élus de la République (députés et sénateurs, maires, etc.) aux préoccupations du football professionnel. Les deux syndicats constatent dans leur avant-propos : « L’environnement en mutation constante appelle des pouvoirs publics des mesures fortes, propres à renforcer la compétitivité de nos clubs, à consolider l’excellence de notre système de formation, à appréhender les nouveaux défis en matière de sécurité. Les clubs professionnels sont au cœur d’une économie du spectacle. Ils sont les vecteurs du premier spectacle vivant en France, plébiscité par la population, spectateurs et téléspectateurs. Ils sont les garants de la vitalité du football amateur et de son rayonnement. »

Football et compétitivité

1.- Conférer une plus grande sécurité juridique aux règles sociales et fiscales relatives au football professionnel et engager sans délai un processus d’alignement sur nos compétiteurs européens.
2.- Favoriser l’exploitation des enceintes par les clubs résidents en revoyant le cadre juridique de gestion et de propriété des stades.
3.- Instaurer un crédit d’impôt au titre des dépenses d’investissement réalisées par les clubs professionnels à l’image de ce qui existe dans le domaine de la Culture.
4.- Faire évoluer la législation sur les agents pour la rendre compatible avec la réglementation internationale.
5.- Assouplir la législation française sur les règles de publicité pour les marques d’alcool et le sponsoring des entreprises du secteur en l’accompagnant d’actions de prévention.
6.- Protéger l’exploitation des droits audiovisuels.

Football et formation

7.- Renforcer la protection des jeunes joueurs en allongeant de trois à cinq ans la durée du premier contrat professionnel.
8.- Renforcer au niveau européen la reconnaissance de la spécificité sportive.
9.- Permettre l’éligibilité des centres de formation à la part “quota” de la taxe d’apprentissage et élargir son champ de perception.
10.- Favoriser une réflexion sur la mise en place par les autorités ministérielles et académiques de passerelles post-bac adaptées aux contraintes du jeune footballeur.

Football et sécurité

11.- Garantir la juste répartition des compétences et des responsabilités entre les clubs et les pouvoirs publics à l’intérieur et à l’extérieur des stades.
12.- Revoir les modalités de conventionnement relatif au remboursement des frais de police.
13.- Favoriser l’investissement des clubs dans des dispositifs d’accueil et de sécurité, par la mise en place de mécanismes fiscaux incitatifs, permettant de répondre aux exigences sécuritaires actuelles.
14.- Renforcer les interdictions administratives et judiciaires de stade en les adaptant à la réalité du rythme des compétitions et à la nature des infractions commises.
15. Renforcer les sanctions et les poursuites liées à la fraude en matière de billetterie.

15 propositions du football professionnel