Bientôt un milliard et demi £ pour les droits internationaux
La Premier League, qui perçoit 743 M£ par exercice de droits TV internationaux, pourrait doubler cette source de recettes sur la période 2016-19. Au sein de nombreux marchés, les droits connaissent un taux d’inflation proche de 100%. En France, par exemple, le groupe Altice a déboursé 100 M€ par exercice pour parvenir à subtiliser les droits de la compétition à Canal +.

Tottenham vise la barre des 100 M£ de revenus commerciaux
Alors que les travaux de construction de son nouveau stade de 61 000 places ont démarré, Tottenham Hotpsur est à la recherche d’un partenaire commercial pour acquérir les droits de naming. Il espère susciter un intérêt auprès de marques américaines grâce à l’organisation de rencontres de NFL au sein de sa future enceinte. Générant actuellement environ 60 M£ de revenus commerciaux par exercice, le club de Londres veut se rapprocher de la barre des 100 M£. Le naming devrait le lui permettre, de même que la conclusion d’un accord avec Nike qui prendrait effet à partir de la saison 2017-18, de préférence à Under Armour qui débourse actuellement 10 M£.

Newcastle malade et…bien portant !
En situation très délicate au plan sportif, Newcastle United a révélé d’excellents chiffres puisque le club a atteint un nouveau record de bénéfices avant impôt avec un résultat positif de l’ordre de 36,1 M£ ! Outre l’attitude prudente menée par la direction du club, ce chiffre traduit surtout la hausse des recettes de droits TV de Premier League.

Powered by Watch Dragon ball super