Christian Seiffert (directeur général de la Bundesliga) : « Objectif : 5,5 à 6 milliards de revenus annuels en 2025 »

Quelques jours avant sa participation à la Convention, Christian Seiffert venait d’obtenir un beau succès avec la conclusion d’un nouvel accord sur les droits TV de la Bundesliga pour la période 2017-2021. Mais le directeur général voyait déjà plus loin.

« D’ici à 2025, nous pensons que nous devons augmenter nos revenus générés à hauteur de 5,5 à 6 milliards d’euros par an pour maintenir notre position dans le Top 3 des Ligues dans le monde.
Le football va continuer d’être le sport dominant à l’avenir et toujours plus d’argent va affluer dans le football.
Jusqu'à présent, la répartition des droits TV est de 80 % pour les clubs de Bundesliga et 20 % pour les clubs de 2.Bundesliga.
Si cette répartition perdure, les clubs de 2. Bundesliga percevraient 260 millions par an grâce aux nouveaux contrats, soit une somme très largement supérieure à la valeur des droits vendus pour les droits de leur championnat.
Une décision sera prise dans les prochains mois sur la nouvelle répartition pour la période 2017-2021.
Actuellement, le club qui remporte la Bundesliga reçoit le double du dernier en droits TV.
• 6 % du montant total pour le premier
• 3 % pour le dernier de Bundesliga
• 1,8 % pour le champion de 2.Bundesliga
• 0,9 % pour le dernier de deuxième division.
La répartition est effectuée en fonction du seul critère sportif, calculé sur les cinq dernières saisons, avec coefficient 5 pour la dernière saison et jusqu'à coefficient 1 pour la plus ancienne.
Des discussions sont en cours parce que certains clubs voudraient la mise en place d’autres critères : la puissance de la marque, le nombre de fans, les audiences des matchs… 
»

1,16 Md€ de droits TV par saison pour la période 2017-2021
Pour l’ensemble des droits audiovisuels domestiques (Bundesliga, de la 2.Bundesliga, des barrages de promotion-relégation et de la Supercoupe d’Allemagne), la DFL a obtenu 4,64 milliards d’euros pour la période 2017-2021 (1,16 Md€ par saison). Cela représente une augmentation de 85 % par rapport au cycle 2013-2017.
Le partage des droits est le suivant :
• le groupe de TV payante Sky Deutschland détient les lots B, C, D, E, F et G (93 % des 612 matches au total par saison de Bundesliga et 2.Bundesliga) pour 876 M€ en moyenne par an.
• ZDF acquiert le lot H qui offre notamment trois rencontres de Bundesliga lors des 1e, 17e et 18e journées en clair (57 M€ par an).
• ARD conserve les lots I et M, soit son magazine incluant les résumés des matches « Sportschau », diffusé le samedi et le dimanche et acquiert aussi les droits de radiodiffusion sur la bande FM (122 M€ par an).
• Eurosport acquiert le lot A qui comprend notamment 40 matchs de Bundesliga les vendredi soir, dimanche et lundi soir (70 M€ par an)
• Sport1 acquiert un magazine de résumés des matchs à diffuser le dimanche avant 15 heures (10 M€ par an).
• Perform Group acquiert les clips des résumés des matchs de Bundesliga et 2.Bundesliga à diffuser entre lundi minuit et mardi minuit (20 M€ par an).
• La société e-commerce Amazon obtient des droits de radiodiffusion des rencontres de Bundesliga sur les plateformes web et mobiles (5 M€ par an).

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Actualités

Sur les réseaux

Convention

L'édito à la une

Dernière news