Gérard Houllier : « Pour un football spectaculaire »

résident de la commission Sport de Première Ligue, qui a réfléchi aux moyens de faire progresser le football professionnel français, Gérard Houllier a dégagé trois pistes de travail. Il a aussi fait part de sa philosophie générale : « Il faut que le football soit spectaculaire, que le spectateur ne s’ennuie pas. Cette notion de spectacle qui est essentielle passe par un discours tenu aux entraîneurs en début de saison. Réunissons les 20 entraîneurs de Ligue 1 avec quatre ou cinq présidents. C’est ce qu’Arrigo Sacchi avait fait en Italie, à la demande de Silvio Berlusconi, dans les années 90… »

  • Amélioration du jeu

– rendre le jeu plus offensif

– réunion de tous les entraîneurs en début de saison

– encadrement spécifique pour les attaquants

– revoir la formation des jeunes joueurs et des entraîneurs vers un jeu plus offensif

– changer les mauvais comportements (simulations, insultes…)

– faire l’éloge du beau jeu

  • Protection des joueurs

– lutter contre la fuite des talents

– allonger le premier contrat de 3 à 4, voire 5 ans

– augmenter le nombre de prêts

– organiser un championnat de réserves

  • Autour du jeu

– unanimité pour améliorer les pelouses. « Ce n’est pas un hasard si Paris SG a fait venir un Anglais au Parc des Princes. La pelouse est la chose la plus importante. La pelouse fait partie de la motivation des joueurs pour bien s’entraîner. »

– valoriser le championnat de France à l'étranger.

– médiatiser la Ligue 1 et davantage impliquer les fans : « Le stade doitdevenir un lieu social et ne plus être seulement un endroit où on va voir un match. » 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Actualités

Sur les réseaux

Convention

L'édito à la une

Dernière news