Convention 2019 « 28 millions d’Américains et de Canadiens regardent la MLS »

« Sport, business, marketing : la stratégie de la Major League Soccer », tel était le thème de la première conférence de la Convention qui a réuni près de 300 représentants des instances, clubs professionnels et familles du football (joueurs, entraîneurs, etc.), au Monte Carlo Bay Hotel & Resort de Monaco, le lundi 27 mai. Principaux extraits de l’intervention de Mark Abbott, président et commissaire-adjoint de la MLS :
« Le partage des revenus : les recettes de droits TV, sponsoring et merchandising sont mises en commun et équitablement distribuées. Certains revenus de billetterie sont partagés également, mais cela dépend de plusieurs paramètres. Il y a aussi un partage des bénéfices au profit de clubs aux marchés locaux plus restreints par rapport aux grandes villes. »
« La structure de la Ligue intègre les clubs : les propriétaires des clubs sont des concurrents sur le terrain mais des partenaires économiques en dehors. Cela signifie qu’ils poursuivent les mêmes objectifs en matière de business. Et sans relégation, nous pouvons continuer à faire la promotion d’investissement supplémentaire dans le produit qu’est la MLS. »
« Un commissaire dirige la structure : cette personne, Don Garber pour la MLS, est une sorte de CEO qui dirige la Ligue pour le compte des propriétaires de clubs, qui le nomment. »
« Une convention collective qui définit les règles entre la Ligue et les joueurs sur le salary cap, les déplacements, la protection médicale, la répartition des revenus, etc. Ces accords sont renégociés tous les 4 ou 5 ans, ou parfois après un cycle de 10 ans. »
• « Aux États-Unis et au Canada, la population totale est de 354 millions d’habitants. Selon nos études, 232 millions de personnes sont fans de sport, 112 millions regardent la Coupe du Monde de la FIFA, 64 millions suivent une Ligue de football (Mexique ou Europe), et enfin 28 millions regardent la MLS. L’objectif est d’attirer les gens qui regardent la Coupe du monde ou le championnat mexicain afin qu’ils supportent également l’équipe locale en MLS. »
• « De nombreux propriétaires de clubs de MLS sont aussi souvent impliqués dans d’autres sports professionnels. Cela inclut d’autres sports américains, mais aussi le football européen. Ce sont donc de véritables experts en business sportifs, avec beaucoup d’expertise. Ils ont vraiment été le moteur de notre croissance. »
• « Au cours des 10 dernières années, nous avons assisté à une forte augmentation de la notoriété de notre marque à l’échelle mondiale. Cela correspond à une augmentation de la valeur des clubs, passée de 37 millions de dollars en moyenne en 2008, à 240 millions de dollars en 2018. Et cela n’inclut pas le stade, ce qui signifie que chaque propriétaire dépense généralement entre 200 et 300 millions de dollars de plus pour avoir sa propre enceinte. »
• « Parmi nos relais de croissance, il y a l’eSport, les paris en ligne et notre partenariat avec la Ligue mexicaine. Les paris pourraient générer entre 5 et 15 milliards de dollars au profit du sport US dans les années à venir. C’est un moyen de conquérir de nouveaux fans. La Coupe du monde de la FIFA va aussi faire son retour en 2026. »

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin