Feu vert pour le rachat de l’OGC Nice

Pour la première fois, l’Autorité de la concurrence a eu à se prononcer sur une opération dans le secteur des clubs de football. Ainsi, a-t-elle autorisé le rachat de l’OGC Nice par le groupe Ineos, dernière étape à franchir pour le club et son nouveau propriétaire, l’homme d’affaires britannique Jim Ratcliffe, l’une des plus grandes fortunes du Royaume-Uni, avant d’officialiser la vente. Les salariés de l’OGC Nice avaient préalablement rendu un avis (consultatif) favorable au projet de reprise par l’entreprise basée en Suisse et spécialisée dans le secteur de la chimie. Concernant cette opération estimée à environ 100 M€, l’Autorité déclare avoir « particulièrement porté son attention sur le marché du transfert de joueurs professionnels, qui n’avait jusqu’à présent jamais été défini par la pratique décisionnelle. À l’issue de l’instruction, elle considère qu’il existe un marché de dimension, à tout le moins européenne, voire internationale, sur lequel les différents clubs de football professionnels sont en concurrence pour attirer les meilleurs joueurs. » Elle a également constaté que « la nouvelle entité ne détiendrait qu’une position très limitée sur les différents secteurs d’activités des clubs de football professionnel, en particulier sur le marché du transfert des joueurs professionnels », donnant ainsi son feu vert au rachat.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Actualités

Sur les réseaux

Convention

All articles loaded
No more articles to load

L'édito à la une

All articles loaded
No more articles to load

Dernière news

All articles loaded
No more articles to load