Ligue 1 : en pole sur le marché des transferts

PAR ARTHUR DONNADIEU

La Ligue 1 Conforama est le seul championnat du top 5 européen (Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie, France) à enregistrer un bilan positif sur les opérations de transferts lors des mercatos d’été 2019 et d’hiver 2020 conjugués. La balance entre les ventes et les achats de joueurs atteint en effet le résultat remarquable de +106 M€, alors qu’elle est très largement négative pour les quatre autres championnats.

La Bundesliga affiche pour sa part un bilan de -263 M€, suivie par la Serie A TIM et LaLiga Santander (respectivement -407 M€ et -418 M€), mais aussi par la Premier League qui ne peut pas être première partout puisqu’elle présente un bilan peu enviable de -844 M€.

Concernant les clubs, les sept transferts payants conclus par le Real Madrid durant l’été 2019 et l’hiver 2020 lui ont coûté environ 330 M€. Pendant la même période, les revenus générés par le club espagnol pour le transfert de sept autres joueurs ont été de l’ordre de 149 M€, soit un résultat final de -181 M€. Le Real Madrid arrive en tête de ce classement singulier, devant Aston Villa (-169 M€) et son grand rival, le FC Barcelone (-166 M€). Manchester United (-151 M€) et Tottenham Hotspur (-141 M€) complètent le top 5 des clubs déficitaires sur le front des transferts.

À l’opposé, Chelsea a encaissé 250 M€ pour le transfert de seize joueurs, tandis qu’il a dépensé 45 M€, « seulement », pour renforcer son effectif (Mateo Kovačić). Il faut cependant souligner que, pour avoir enfreint les règles de transferts de joueurs mineurs, le club anglais avait été condamné par la FIFA à ne pas recruter. SL Benfica (+167 M€) et Ajax Amsterdam (+137 M€) ont également obtenu de très bonnes performances financières dans le différentiel ventes – achats de joueurs.

Dans le top 20 des bilans les plus négatifs, on retrouve huit clubs de Premier League, six de Serie A TIM, trois de Bundesliga, deux de LaLiga Santander et un seul de Ligue 1 Conforama : l’AS Monaco. Des chiffres qui témoignent d’une tendance des clubs anglais à dépenser des sommes de plus en plus élevées pour acquérir de nouveaux joueurs. La Ligue 1, quant à elle, affiche à l’inverse une balance de transferts très positive avec des revenus considérables liés aux ventes de joueurs. Avec une palme toute particulière pour le LOSC avec +69 M€ !

Source : Observatoire du football du Centre International d’Étude du Sport

Partager

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Actualités

Sur les réseaux

Convention

All articles loaded
No more articles to load

L'édito à la une

All articles loaded
No more articles to load

Dernière news

All articles loaded
No more articles to load