Nasser Al-Khelaïfi


Né au Qatar dans une famille modeste, Nasser Al-Khelaïfi côtoie, entre 1992 et 2002, le prince héritier du Qatar Tamim ben Hamad Al Thani, dirigeant du Qatar Investment Authority, dont il devient très proche. En 2006, il occupe les fonctions de directeur général de Al Jazeera Sport avec qui il crée 14 chaînes qui seront renommées en chaînes beIN Sports Arabia le 1er janvier 2014. En juin 2012, Nasser Al-Khelaïfi lance une filiale en France, beIn Sport pour y diffuser la Ligue 1, dont il obtient les droits de diffusion à la suite de l’appel d’offres de la Ligue de football professionnel.

Un an plus tôt, le 4 novembre 2011, il est devenu le nouveau président-directeur général du Paris Saint-Germain à la suite de l’arrivée d’un nouvel actionnaire majoritaire, QSI (Qatar sport investment), qui décide d’accorder des moyens financiers considérables au club de la capitale : 100M€ pour recruter des joueurs de dimension mondiale. Il confie à Leonardo la responsabilité de la direction sportive et nomme Jean-Claude Blanc directeur général délégué. Ce vaste plan, qui dépasse les seules frontières nationales, est rapidement couronné de succès avec la conquête de nombreux titres et l’arrivée de grandes stars planétaires comme David Beckham, Zlatan Ibrahimovic ou Neymar.

En septembre 2014, Nasser Al-Khelaïfi est élu au conseil d’administration de la LFP et, en octobre 2016, il devient membre du bureau exécutif de l’ECA, la plus puissante des associations de clubs européens, en remplacement de son homologue milanais Umberto Gandini. Il est vice-président de Première Ligue depuis le 1er septembre 2015.